Open des Gaules : bilan des courses

16 joueuses et 60 joueurs s’étaient donc donnés rendez-vous ce Samedi 30 janvier pour en découdre pacifiquement sur les terrains du Lugdunum. Pour permettre au tournoi de se dérouler sur une seule journée – nombre de squasheurs ayant apparemment aqua-poney le Dimanche – le format de tableaux de 16 joueurs a été été retenu. Si cela limite les possibilités de performances, notamment pour les sous-classés, cela a le mérite de garantir des matchs très équilibrés, comme en témoignent le nombre de confrontations en 5 jeux.

Mais place aux résultats. Chez les femmes, Delphine Bouquet (TS3, 415) bat en finale la TS1 Nathalie Antoine (348) sur le score serré de 13-11, 11-13, 11-4, 3-11, 11-6. Le podium est complété par Isabelle Bouteille (TS4, 522) qui bat la TS2 Virginie Monne (364) en 4 jeux.

Dans le tableau 1 Homme, après une entrée en matière un peu poussive au premier tour (victoire en 5 jeux), un duel œdipien au second et encore 5 jeux disputés en demi-finale, le jeune Antoine Herbeaux (TS2, 264) s’impose sans faillir devant l’encore-plus-jeune-et-aussi-fils-de Kévin Noirot (TS5, 383), qui signe quand même au passage une belle performance sur Dominique Brosset (TS1, 225). Lequel, dans le match pour la troisième place, ne laisse aucune chance au local Jocelyn Dumontet (288), qui finit par accuser un léger coup de fatigue au lendemain d’une nuit de garde.

Tableau 2 : victoire de Jean-Philippe Bardin (4C, 1769) sur Didier Bazas (4B, 1384) au terme d’un match acharné conclu (probablement grâce à un de ces coups de chance dont il a seul le secret) sur le score fleuve de 12-14, 11-9, 10-12, 11-5, 13-11. Son acolyte d’entraînement Fabrice Dupont (TS2, 1125) termine troisième après un autre match marathon contre Pierre Bouchand (1491).

Le tableau 3 réunissait 16 joueurs classés entre 5B et 5D, ce qui promettait de belles batailles équilibrées : 5 jeux toujours en finale permettent à Eric Magry de remporter le titre contre Jonathan Flores. Florian Fresil gagne le match pour la troisième place après 106 points, dont 38 dans le seul quatrième jeu (7-11 11-6 11-6 18-20 11-5).

Tableau 4 : victoire de Jeffy Soo Chien Bin contre Laurent Roubinet, Jean-François Sabatte finit troisième. Sans faire injure à ce beau podium l’événement était, il faut bien le dire, ailleurs : Lionel Fernand gagne un match (sur trois) et se classe onzième (sur douze).

Les trois premiers de chaque tableau sont repartis avec des bons Décathlon (que ceux qui n’étaient plus là lors de la distribution nous contactent). Merci au club et à son patron Olivier C. qui nous ont accueillis, aux membre de l’Association, au juge arbitre Patrick N. qui a mené les débats de main de maître, à tous les joueurs et joueuses et on espère à l’année prochaine – ce qui ne dépend pas totalement de nous.

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s